FreeBox Server WiFI

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un réseau WiFI performant ?

 

La FreeBox Server embarque la technologie N, finalisée il y a un an seulement. Cette nouvelle norme permet d’atteindre des débits de 300 Mbit/s, au lieu du fameux 54 Mbit/s en G, voir 108 Mbit/s en MIMO propriétaire.
Comment est-ce possible ? Nous allons le voir ici.

 

Définition : WiFi Wireless Fidelity est une technologie de réseau sans fil. Elle permet de s’affranchir du câble ethernet, et ainsi être de plus en plus nomade. Cette technologie est possible grâce à des ondes radios. 3 normes se disputent « le marché ».

 

    • La norme A qui utilise la bande de fréquence 5GHz. Un seul canal possible pour une portée de 10 mètres pour un débit théorique de 54 Mbit/s. Elle est plus performante que la norme B+G car ses fréquences sont peu utilisées. Ses canaux sont aux nombres de 19, allant de du canal 36 à 140. La particularité du WiFI A c’est que les canaux ne se recoupe pas, donc aucune interférence possible. Selon la RFC IEEE 802.11a, elle est incompatible avec les normes B et G.
    • La norme B+G qui elles utilisent la bande de fréquence 2,4Ghz. Un seul canal possible pour une portée de 300 mètres pour un débit théorique de 54 Mbit/s. Norme la plus utilisée dans le monde, sa bande de fréquence est de 2,4 GHz et possède 13 canaux selon la RFC IEEE 802.111g. L’inconvénient de cette norme, vu qu’elle est utilisée par beaucoup, on atteint rarement les débits théoriques. Ci joint un aperçu des réseaux disponibles chez moi

 

 

 

 

  • Et les canaux se recoupent. Ainsi si on décide d’être sur le canal 6, on empiète sur les fréquences du canal 4,5,7 et 8. Ci joint un schéma pour bien comprendre.

 

 

 

La norme N compile les 2 normes précédentes. En fait elle peut très bien être utilisée sur la fréquence 5 GHz et 2,4 GHz, pas en même temps. Les appareils actuellement disponibles, donc la FreeBox Server, saura gérer que le 2,4 GHz, elle fait du simple bande. Néanmoins elle utilisent jusqu’à 8 canaux à la fois. Ce qu’il lui permet d’obtenir ces débits faramineux. En théorie, moi avec tous les réseaux WiFI disponible dans mon environnement je plafonne à 150 Mbit/s !

Bon vous voilà au point côté technologie WiFI, reste plus qu’à configurer tout cela.

 

 

Configuration

 

 
Rendez sur votre interface de connexion de la FreeBox Server.

 

 

 

 

Double cliquez sur Paramètres de la Freebox, Mode avancé et WIFI.

 

 

 

 

Vous verrez un rapide aperçu du statut de votre carte WiFI de la FreeBox Server. Rendez-vous dans l’onglet configuration radio.

 

 

 

 

  • Activer le 802.11 N, c’est ici que vous passez votre carte de G à N.
  • Largeur de bande
  • Canal Primaire (La Freebox se connectera à celui ci en priorité)
  • Canal Secondaire (La Freebox se connectera à celui ci si le canal primaire est instable)

 

Rappelez-vous la FreeBox est simple bande, du coup le N se fait seulement sur la bande de fréquence dédiée au B+G, soit 2,4 GHz. Donc vous avez à disposition 13 canaux.

 

=> Si vous ne savez pas quel canal utilisé, référez-vous à cet audit wifi si vous désirez le faire vous même, soit la Freebox vous permet de choisir au mieux ce canal.

 

Rendez-vous sur l’onglet Radar

 

 

 

 

Là je peux voir toutes les bornes de mes voisins qui émettent, et surtout quels canaux elles utilisent !

Le but du jeu est de ne pas mettre le même qu’eux.

Vous avez aussi la possibilité de visualiser cela différemment.

 

 

 

 

 

 

C’est la première box qui vous permet de stabiliser votre connexion WiFi !

 

 

Paramètres

 

 
Cliquez sur l’onglet Configuration Réseau.

 

 

 

 

  • Activer le réseau personnel (Obligatoire)
  • Cacher le SSID 

 

Définition : SSID Service Set Identifier est le nom du réseau WiFI selon la RFC 802.11. Il peut comporter jusqu’à 32 caractères.

 

  • Cacher le SSID sert à cacher aux autres que l’on dispose d’un réseau WiFi.
  • SSID : Donner le nom de votre réseau WiFI. Pas d’accent, pas de symbole ni d’espace !
  • Type de protection : WPA2 est le nouveau standard, couplé à AES vous aurez une sécurité optimale. WPA2 – Personnel sous Windows.
  • Clé ou encore PSK, pré shared key, mettez ici votre mot de passe pour vous connecter à votre réseau. Ici tout symbole est accepté, sauf les espaces !

 

 

Faites appliquer les changements !
Si vous n’avez pas cacher votre SSID, activer votre carte WiFI sur votre PC et vous verrez le nom de votre réseau. Indiquer le mot de passe et là ô joie ça marche !
Si vous avez caché votre SSID, voici ce qu’il faut faire sous Windows 7, 8 et Windows 10.

Sous Windows 8 et 10, ouvrez le centre Réseau et partage, cliquer sur Gérer les réseaux sans fil.

Avec votre souris, déplacez votre curseur sur la droite pour faire apparaître un menu.

 

 

 

 

Cliquez sur Paramètres, puis sur Réseau.

 

 

 

 

Tous les réseaux WiFi disponibles sont affichés. Ne cherchez pas le votre car il est caché !

Cliquez sur Réseaux masqué, entrez le SSID et la clé et faites suivant.

 

 

 

 

Et voilà, vous êtes connectés !

 

 

Filtrage MAC

 

 
Vous avez la possibilité de filtrer vos appareils de votre réseau WLAN (Wifi)

 

 

 

 
Pour trouver l’adresse MAC, cliquez sur le menu déroulant, la Freebox vous donnera tous les équipements réseaux reliés à elle. Reste plus qu’à choisir.

Le type de filtrage, soit vous mettez l’équipement en liste blanche :

  • Ici vous mettrez les appareils qui ont le droit d’accéder à votre réseau WiFI. 

En revanche, si vous désirez filtrer l’accès cliquer sur Liste noire MAC

  • Ici vous mettrez les appareils qui n’ont pas le droit d’accéder à votre réseau WiFI.

Quoi qu’il en soit, les 2 se configurent de la même façon.

Faites appliquer et OK.

 

 

FREEWIFI

 

 

C’est le WiFI communautaire de Free, afin d’utiliser le WiFI de n’importe quel box d’un abonné Free, vous devez l’appliquer sur votre box.

 

=> Rendez-vous sur ce chapitre entièrement dédié à FreeWifi 

2 Commentaires

  1. Merci beaucoup, c’est très intéressant, votre article m’a été très utile 🙂

  2. Houa ! Super doc, Efficace.

Laisser un commentaire