FreeBoX Server Disque dur

Depuis la sortie de la FreeBoX V6 dite Révolution, il y a une chose mise en avant : Le disque dur !

 

Véritable NAS ou Disque Dur Réseau nous allons voir comment profiter de ce petit bijoux avec un serveur sous Linux.

 

Un disque dur en réseau permet plusieurs choses. La principale est une sauvegarde de ses données.

 

N’acheter pas de disque dur réseau, la FreeBoX Server en est un à part entière.

 

 

LINUX

 

 

Dans l’univers Linux il y a un programme qui symbolise à merveille la sauvegarde automatique de vos données : RSYNC

 

Référez-vous au tuto créé plus tôt sur mon site.

 

Ca y est, vous êtes chaud pour attaquer ?

Nous allons dans un premier monter le disque dur réseau afin de le rendre accessible sur notre serveur.

 

Définition : Mount ou point de montage est un répertoire à partir duquel sont accessibles les données du périphérique. Car les systèmes Unix traitent les partitions et périphériques de stockage comme des fichiers..

 

En gros si on monte pas le périphérique nous ne pourrons pas y accéder.

Sous Windows les périphériques de stockage et partitions sont affichés comme des lecteurs indépendants, sous Unix ils sont affichés dans l’arborescence.

 

Avant tout, il faut créer un répertoire, celui qui sera utilisé pour le point de montage.

 

# mkdir /mnt/Freebox

 

Pour faciliter le montage, on doit éditer le fichier fstab.

C’est la table des différents disques utilisés et des partitions utilisées par le système.

 

# nano /etc/fstab
#
# /etc/fstab
# Created by anaconda on Sun Dec 20 10:50:00 2009
#
# Accessible filesystems, by reference, are maintained under ‘/dev/disk’
# See man pages fstab(5), findfs(8), mount(8) and/or blkid(8) for more info
#
UUID=796ab8f2-e264-4e62-84f9-3cd0db7ae08c / ext3 defaults 1 1
UUID=dbb4dfdb-521c-4cd1-8589-95eaff96d2c3 /DaTA ext3 defaults 1 2
UUID=eb6d7dff-f9bf-4097-bc28-b3b848e937ee /boot ext3 defaults 1 2
UUID=dcf189cd-f262-4fab-85f7-7ca36c970658 /home ext3 defaults 1 2
/dev/mapper/nvidia_aabdbieap6 swap swap defaults 0 0
tmpfs /dev/shm tmpfs defaults 0 0
devpts /dev/pts devpts gid=5,mode=620 0 0
sysfs /sys sysfs defaults 0 0
proc /proc proc defaults 0 0

 

Ca c’est le fichier par défaut suivant vos partitions.
Nous allons inclure la FreeBoX.

Tout d’abord il faut connaitre l’adresse IP de votre FreeBoX Server.
Toujours dans ce fichier fstab il faut le modifier en incluant ceci.

 

//192.168.0.254/ »Disque dur » /mnt/FreeBox ext2

 

Faites CTRL + O pour sauvegarder.

  1. //192.168.0.254 : Adresse IP de votre FreeBox Server
  2. / »Disque dur » : Disque dur est le répertoire du disque dur de la FreeBoX. Dans le langage UNIX, les espaces ne sont pas pris en compte. D’ou les guillemets.
  3. /mnt/FreeBox : c’est le répertoire de montage
  4. ext2 : c’est le système de partition du disque dur FreeBoX.
Maintenant nous allons créer le point de montage pour que le disque dur FreeBox soit accessible par le répertoire /mnt/Freebox.
Dans un terminal il suffit de taper cette commande.

# mount -t cifs -o username=freebox //192.168.0.254/ »Disque dur » /mnt/FreeBoX/

 

  1. mount : commande unix pour monter les périphériques de stockage.
  2. -t : argument de la commande mount pour signifier le type de partition
  3. cifs : c’est le protocole de partage Windows successeur du protocole SMB pour les Windows Server et NAS.
  4. -o : argument de la commande mount pour signifier un utilisateur
  5. username=freebox : si l’utilisateur freebox est présent dans la configuration de votre disque dur FreeBox. 

 

 

 

  1. //192.168.0.254/ »Disque dur » : Adresse IP de votre Freebox suivi du répertoire.
  2. /mnt/Freebox : Répertoire du point de montage.
On va vérifier que le disque dur Freebox est bien accessible via le répertoire /mnt/Freebox

# ll /mnt/Freebox
total 0
drwxr-xr-x 2 4242 4242 0 juil. 20 00:00 Enregistrements
drwxr-xr-x 2 4242 4242 0 juil. 20 00:00 Musiques
drwxr-xr-x 2 4242 4242 0 juil. 20 00:00 Photos
drwxr-xr-x 2 4242 4242 0 juil. 20 00:00 Téléchargements
drwxr-xr-x 2 4242 4242 0 juil. 20 00:00 Vidéos

 

Et là ô joie, on y accède !
Vérifions que l’on peut faire un backup.

 

# rsync -aRbcxv –progress –delete –stats /DaTA/TeMP/DoWN/test/ /mnt/FreeBoX/test/

 

Ne vous fiez pas aux erreurs, car les fichiers sont bien copiés. La preuve.

 

# ll /mnt/FreeBox/test/

 

 

 

Bon c’est bien tout ça mais si on automatisait le tout ?

 

Pour cela nous devons créer un script et ce script nous l’exécuterons dans une tâche cron.

 

Sous linux pour créer un script rien de plus simple, vous devez vous mettre dans le Home de votre utilisateur principal.

 

[root@samn0]# cd /home/samn0
[root@samn0 samn0]# nano rsync_freebox.sh

#!/bin/bash
###################################
# Jour
###################################
jour=$(date +%A)
source= »/DaTA/TeMP/DoWN/test »
destination= »/mnt/FreeBoX/test/ »
###################################
# Sauvegarde des fichiers de REPERTOIRE_A_SAUVER
###################################
rsync -aRbcxv –progress –delete –stats $source $destination/$jour

 

Merci à Ubuntu pour m’avoir aidé pour le script.

 

Pour tester le script, restez toujours dans le répertoire où vous l’avez créé.

 

#  ./rsync_freebox.sh

 

Une fois le script créé il faut automatiser le tout avec une tâche cron.

 

Soit vous copiez le script créé dans le répertoire /etc/cron.daily soit nous allons sur Webmin.

 

 

 

 

Allez dans Système / Tâches Cron. Cliquez sur Créer une nouvelle tâche cron programmée.

 

 

 

 

Vous devez spécifier l’utilisateur qui va exécuter la tâche. Plus la commande associée. Ici c’est juste le chemin d’accès au script.

Choisissez maintenant la périodicité d’exécution de votre tâche. Ici j’ai mis toutes les semaines le dimanche pour être exact.

Cliquer sur Créer et après il suffit juste de vérifier que tout se passe bien. Avec Cron vous aurez un mail remplit de log pour vous

informer ou non de la sauvegarde.

 

sending incremental file list
/DaTA/
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA » failed: Permission denied (13)
/DaTA/TeMP/
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP » failed: Permission denied (13)
/DaTA/TeMP/DoWN/
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN » failed: Permission denied (13)
/DaTA/TeMP/DoWN/test/
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/Nouveau document texte.txt » failed: Permission denied (13)
32768 0% 0.00kB/s 0:00:00
13434880 25% 12.77MB/s 0:00:02
28377088 54% 13.42MB/s 0:00:01
43057152 82% 13.61MB/s 0:00:00
51932204 100% 13.44MB/s 0:00:03 (xfer#1, to-check=15/21)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/afaire.txt » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/cifs.txt » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/propo.doc » failed: Permission denied (13)
/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (1).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (10).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (2).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (3).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (4).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (5).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (6).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (7).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (8).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges (9).xls » failed: Permission denied (13)
rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test/gold/ExtractionProgCastHorloges.xls » failed: Permission denied (13)

sent 51939435 bytes received 96 bytes 11542118.00 bytes/sec
total size is 52202854 speedup is 1.01
rsync error: some files/attrs were not transferred (see previous errors) (code 23) at main.c(1042) [sender=3.0.7]

 

Pour rappel, ne vous fiez pas aux erreurs : rsync: chown « /mnt/FreeBoX/test/DaTA/TeMP/DoWN/test » failed: Permission denied (13)

 

Car la FreeBox a un fonctionnement bien à elle !

 

En effet l’administrateur de la FreeBox celui qui a tous les droits ne s’appellent pas ROOT, ni FREEBOX. Vous pouvez simplement le voir si vous faites :

 

# ll /mnt/
total 16
drwxr-xr-x 2 root root 4096 mai 2 2010 BaCK_UP
drwxr-xr-x 2 root root 4096 nov. 11 2010 dvd
drwxrwxrwx 8 4242 4242 0 juil. 20 23:12 FreeBoX
drwxr-xr-x 2 root root 4096 juil. 24 2010 MaXTOR
drwxr-xr-x 2 root root 4096 juil. 25 2010 test

 

Vous le voyez bien ici, c’est flagrant la FreeBox a pour utilisateur principal 4242. C’est pour cela que vous aurez des remontées d’erreurs « Permission Denied » car nous ne pourrez pas être administrateur du NAS FreeBoX.

 

Mais je vous assure, que la sauvegarde fonctionne malgré tout !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.