Les commandes de base

Avant de démarrer une quelconque configuration de Fedora, attardons nous sur les commandes de base !

Tout se passe dans le Shell, à la manière d’une invite de commande sous Windows on va pouvoir tout faire en ligne de commande !

Loguez vous sur votre serveur avec un Terminal.

 

[root@samn0 ~]#

 

Voilà ce que vous obtenez. Ca veut dire quoi root@samn0 # ?

  • Vous êtes connectés en ROOT
  • @ signifie at, traduiser chez
  • samn0 c’est le nom de la machine (hostname)

Par défaut vous êtes dans le répertoire Home de l’utilisateur, ici c’est root.

Comment naviguez dans votre serveur ? En tapant des commandes en minuscule !

Voici une liste non exhaustive des commandes que j’utilise le plus :

 

  1. LS : vous liste le contenu de votre répertoire
  2. LL ou LS – L : vous liste le contenu de votre répertoire en incluant les détails, comme les droits par exemple !
  3. CD : change directory, vous permet de naviguer de répertoire en répertoire. revenez en arrière en tapant cd.. ou cd / pour revenir à la racine.
  4. MKDIR : make directory, créer un répertoire
  5. RM : supprimer un fichier
  6. RM -RF : supprimer un dossier
  7. CP : copier un fichier, cp /home/truc.doc /etc/truc.doc. Là je copie truc.doc de home à etc
  8. MV : renommer un fichier, mv /home/truc.doc /home/truc2.doc. Là je renomme truc.doc en truc2.doc
  9. MOUNT : monter un périphérique, un disque dur externe ou clé usb.
  10. UMOUNT : démonter un périphérique.
  11. USERADD : ajouter un utilisateur, USERADD JULIEN
  12. USERDEL : supprimer un utilisateur
  13. PASSWD : modifier un mot de passe, PASSWD JULIEN
  14. CHGRP : change le groupe d’appartenance du fichier
  15. CHOWN : change le propriétaire du fichier
  16. CHMOD : change les droits du fichier
  17. DATE : vous affiche la date du système
  18. EXIT : vous permet de sortir du shell
  19. HOSTNAME : vous affiche le nom du système
  20. PING : est-ce que le réseau fonctionne ?
  21. IFCONFIG : vous afficher les caractérisques IP de votre système
  22. GREP : vous permet rechercher un mot
  23. MAN : vous affiche l’aide
  24. NETSTAT : vous affiche la liste des ports écoutés par le système
  25. REBOOT : redémarre le système, seulement si vous êtes root
  26. SHUTDOWN : éteint le système, seulement si vous êtes root
  27. SU – : changez l’utlisateur courant en root
  28. SUDO : exécuter une commande nécessitant les droits root
  29. TRACEROUTE : trace la route empruntée par un paquet
  30. TOP : liste les processus les plus gourmands
  31. UNAME : donne la version du noyau Linux utilisé
  32. UNZIP & UNRAR : décompresser une archive zip
  33. DNF : commande pour télécharger, mettre à jour, supprimer un paquet.

 

Avec ces commandes, vous pouvez maintenant commencer à configurer votre serveur !

Ça tombe bien le prochain chapitre arrive : SSH.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.